Fable médiatique

img_0124.1206188145.JPGNEW YORK – Il était une fois une Française, jeune et jolie, travaillant temporairement à l’Onu où elle croisait tous les jours des hommes et des femmes d’Etat, des ministres, des ambassadeurs et peut-être parfois même des princes charmants. Imaginons qu’elle est corse et qu’elle s’appelle Gwennaëlle. Encore plus improbable, un Corse de coeur passe dans les parages – accessoirement, il est président de la République française – et leurs chemins vont se croiser brièvement. Face à la presse, il remarque la jeune femme, lui fait un petit signe amical, du genre « venez donc me dire bonjour », mais la sécurité est infranchissable, et lorsque le prince disparaît Gwen tourne les talons en compagnie de son fiancé qui travaille lui aussi à New York et, désolé de vous décevoir, le conte de fées s’arrête là.

Pas pour France 2 qui a tout filmé, le petit signe de la main de Nicolas Sarkozy, le sourire de Gwennaëlle, puis elle s’éloignant avec son compagnon une fois que les journalistes se sont égaillés.  La séquence a été diffusée le 25 octobre dans l’émission débat A vous de juger dont le sujet était : « La Révolution promise par Nicolas Sarkozy est-elle en marche ? » Elle figure dans un reportage au cours duquel le commentateur suggère que le président peut tout se permettre, même en conférence de presse. Il précise que le chef de l’Etat a remarqué une jeune Française qui voudrait le rencontrer ; la séquence s’achève sur le commentaire suivant alors que l’image montre Gwen quittant les lieux, donnant l’impression que l’homme qui l’accompagne est un membre de l’entourage présidentiel : « Nicolas Sarkozy bouscule son programme, et la rencontre a lieu juste avant de prendre l’avion ».  Auparavant, l’animatrice de l’émission, la journaliste politique Arlette Chabot avait mis l’eau à la bouche du téléspectateur en disant que l’on « ne voit pas toutes les images » dans les journaux télévisés.

Il se trouve que, contrairement au président, j’ai la chance de côtoyer Gwennaëlle tous les jours dans le Palais de verre. Et contrairement aux téléspectacteurs qui auront vu cette séquence, je sais qu’il n’y a jamais eu de rencontre « avant de prendre l’avion« . Si les images sont authentiques, le commentaire est en grande partie imaginaire. Aucun journaliste de France 2 n’est venu vérifier quoi que ce soit auprès de ma collègue qui trouve que l’on a donné une image d’elle pas très flatteuse. Elle n’en aurait rien su si, à la suite de la diffusion de l’émission, elle n’avait reçu une pluie de courriels de ses amis, voire de connaissances perdues de vue et même d’une relation professionnelle importante, tous s’enquérant de cette rencontre au sommet.

Le fait qu’il y ait une place à prendre à l’Elysée aux côtés de Nicolas Sarkozy semble décupler l’imagination de certains journalistes.

bgiansetto@orange.fr

La photo ci-dessus montre le cadre de cette brève rencontre… après le départ de tous les protagonistes. On peut voir la séquence en question sur le site de France 2. Pour accéder à la séquence, il faut glisser le curseur et le placer 1h35’25 » après le début de l’émission :

http://programmes.france2.fr/a-vous-de-juger/35302096-fr.php

Un commentaire sur “Fable médiatique

  1. Quand j’ai lu ce blog, je me suis sentie d’humeur combattive, et j’ai envoyé le mail ci-dessous et le texte de via Giansetto à une quinzaine de personnes. J’ai, quand même, eu une réponse écrite. D’accord avec moi, évidemment. Sinon, j’ai entendu au téléphone ou ailleurs pas mal de réflexions sur le thème « oui, on sait tout ça, y en a tous les jours des trucs comme ça…c’est pas normal, mais bôf, pas de quoi s’énerver.  »
    Dont acte. Toujours cool, je roule sous la pluie dans un Paris tout gris et vide. Seuls des manifestants et quelques malheureux artisans en camionnettes se hasardent à circuler, et jouent du klaxon pour se défouler un peu! L’ambiance est plutôt paisible. Comme je passais devant « Le Bon Marché », j’ai décidé de faire un peu de tourisme. J’ai découvert que ce magasin des beaux quartiers a été restructuré, comme on dit, et qu’à côté, Bloomingdale’s – j’y faisais quelques emplettes il y a deux semaines, excusez du peu, Bloomingdale’s donc, le chic magasin de Lexington avenue, NY – a l’air piteux d’un vieux Prisunic à côté. Mais la grève , me direz-vous a dû vider ce haut lieu du luxe de sa clientèle? Certes, elles étaient peu nombreuses les dames riches (il faut le voir pour le croire à quel point elles ont l’air riche) et dans ce désert doré je détonnais un peu avec mon Levis new yorkais tout neuf, mon blouson gortex noir, mon casque à vélo à la main et mes cheveux mouillés. J’ai copié quelques modèles d’écharpes pour mon activité tricot, personne ne m’a fait de remarque. Deux surveillants très stylés m’observaient du coin de l’oeil et ont décidé de ne pas intervenir. j’ai imaginé un instant qu’ils me prenaient pour une riche excentrique… On peut rêver.

    « Voici un texte de mon ami Bernard Giansetto, qui travaille cet automne à l’ONU, comme traducteur. Il est honnête et pas du tout favorable à Sarkozy, je tiens à le préciser. Il ne s’agit donc pas de défendre notre président de la république, mais de faire savoir comment les journalistes n’hésitent pas à nous raconter des sornettes pour mieux imposer une certaine image d’une personnalité… on peut supposer que ce traitement n’est pas réservé à Sarkozy. Allez voir le site d’antenne 2 indiqué, c’est instructif. Une raison supplémentaire pour moi de continuer à ne pas regarder la télé, mais les Français la regardent et ont tendance à croire plus ou moins ce qui s’y montre, ce qui me parait normal après tout. C’est ainsi que se forge l’opinion. Combien de mensonges de ce genre sont-ils amenés à avaler? Sur quels types de sujets? Je suis peut-être naïve, mais je suis indignée. J’aimerais bien que cette information circule. Qu’en pensez-vous? »

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s