Après le passage de Sandy à Roosevelt Island (New York)

NEW YORK – Il y avait eu l’attente, toute la journée d’hier, passée à se préparer au pire, en évitant de trop regarder la télévision qui nous prédisait la fin du monde. La nuit promettait donc d’être agitée. Elle fut étonnamment paisible pour ceux des New Yorkais qui, comme nous, ont été chanceux : ni coupure de courant, ni coupure d’eau, seuls les ascenseurs avaient été arrêtés – même si curieusement, des immeubles voisins ont été privés d’électricité. Nous avions rempli nos poubelles d’eau pour parer à tout éventualité, surtout pour pouvoir vidanger les toilettes en cas de besoin.

Les rafales secouaient les fenêtres par intermittence mais sans violence excessive car notre appartement tournait le dos au vent, semble-t-il. Nous avions barré les vitres de ruban adhésif par précaution. Dix étages plus bas, l’East River menaçait en revanche de déborder, les vagues léchant la rive. De mémoire d’îlien, on ne l’avait jamais vue aussi grosse cette East River, fausse rivière mais vrai bras de mer entre Manhattan et Long Island. En face, la flèche d’une grue au sommet d’un gratte-ciel de Mid-Town en construction piquait soudain du nez, nous rappelant la force des éléments déchaînés.

© Giansetto 2012

Ce matin, un grand arbre déraciné gît au pied d’un immeuble et des branchages jonchent la promenade le long de la rivière. Le niveau de l’eau est redescendu.

East River, 29 octobre, 22h.
East River, 30 octobre 13h30

 

 

 

 

Le ciel est chargé mais les averses, encore brutales, se raréfient. Cela n’empêchait quelques intrépides de faire leur jogging quotidien le long de l’autoroute, le FDR Drive, sur l’autre rive, qui n’a été rouvert à la circulation que cet après-midi. Le téléphérique, qui nous relie à Manhattan, a aussi repris du service, ainsi que l’autobus desservant l’île.

Bref, sans la télévision et la radio on pourrait croire qu’il s’est agi d’une tempête ordinaire. Les images de dévastation dans le sud de Manhattan et dans le New Jersey racontent une toute autre histoire que celle vécue dans mon île, pratiquement épargnée par le cataclysme. « Mère Nature est toujours la plus forte, quelles que soient les précautions prises« , disait un élu du New Jersey en constatant l’étendue des dégâts. Du jamais vu, selon tous les témoignages.

Comme l’a souligné le gouverneur du New Jersey, Chris Christie, il va falloir désormais s’organiser pour affronter des intempéries qui surviennent tous les deux ou trois ans et non plus une fois par siècle.

3 commentaires sur “Après le passage de Sandy à Roosevelt Island (New York)

  1. Merci Bernard pour ces nouvelles d’après le déluge… Sensationnalisme aidant, j’étais inquiète pour vous tous Auriez-vous de l’eau, de l’électricité , auriez-vous des provisions suffisantes? … la vue de la grue démembrée voisine de votre immeuble a largement été diffusée … Mais visiblement NY se remet en marche et vous aussi, je l’espère pour de nouvelles moissons d’images et d’impressions! Bises

    J'aime

  2. C’est ce qu’on appelle du direct!
    C’est toujours étonnant de constater parfois la différence entre ce qu’on entend dire d’un événement dans un pays, souvent information globale ou focalisée sur le « visible », et ce qu’on vit en réalité. Je suis bien contente que votre île ait été épargnée. Apparemment ailleurs les dégâts sont importants : on attend la suite des images et des textes…bizzz
    Brigitte

    J'aime

  3. Totalement hors monde dans un séminaire, je fais le point actu aujourd’hui, donc j’apprends tout à la fois et suis bien contente que vous alliez bien.
    bises

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s