Les Portugais bouffent les mots

LISBONNE – Les Portugais mangent les mots. Alors que les Espagnols prononcent clairement chaque syllabe en castillan, langue très voisine du portugais, leurs voisins occidentaux contractent tout au maximum. Portugal devient ainsi « Port’gal« , et la spécialité des pâtisseries d’Aveiro, les ovos moles (oeufs mous) se transforment, avec ou sans mastication, en quelque chose comme « ovch’molche« .

Ca m’a déçu jusqu’à ce que je réalise bien vite que je faisais de même en français. Les Français, du moins ceux de la moitié nord, ceux qui parlent « pointu », comme on dit en Provence, et les Wallons aussi sans doute, mangent les voyelles tout comme les Portugais. On dit ainsi plus couramment j’vais m’prom’ner que je-vais-me-promener. On dit plus souvent chus r’parti que je-suis-reparti…

Les Québécois font de même : « Chus r’parti sur Québecair, Transworld, Nord-East, Eastern, Western puis PanAmerican/mais chais p’u où chus rendu« … comme le chantent Robert Charlebois et Louise Forestier dans « Lindberg« .

Un commentaire sur “Les Portugais bouffent les mots

  1. Bien entendu!..,Ha l’écrit à l’effet gourmet,gourmandant les fautes d’orthographe dont nous sommes friands à notre insu, ravissant nos sens jusqu’a l’extrême des corps, de la terre, de l’indicible

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s