La lingua del pane (ou « une Californie de la langue »)

statue-of-liberty-05.1206195342.JPGPARIS – « Il y a dans le génie de la langue française un purisme profond et un dédain pour l’erreur, ainsi qu’un dédain pour l’étranger. » C’est l’écrivain américain George Steiner qui parle. Il était invité de France Culture un soir de cette semaine. Ce mépris, cette sorte de xénophobie linguistique française, mettait-il en garde, a un prix élevé. Il a ensuite développé son assertion en brodant à partir de l’anecdote qui suit.

On expliquait un jour à Paul Valéry qu’il était possible d’apprendre les bases de l’anglais en une vingtaine d’heures. « En vingt mille heures, on ne peux pas apprendre le français », aurait rétorqué l’auteur des Cahiers.

Commentaire de Steiner : « C’est très beau et c’est très dangereux. La retraite de la langue française dans le monde entier, le rétrécissement, a des rapports compliqués, à la fois très beaux et assez ambigus à la difficulté du français devant celui qui voudrait pratiquer cette langue sans la perfectionner. Bien sûr, si on est Valéry, on a le droit de dire ça.

Mais, dans le monde moderne, l’anglo-américain l’emporte non pas pour des raisons économiques, politiques, qui sont importantes, mais parce qu’il y a dans la langue anglo-américaine un certain contrat avec l’espoir. Ca ne s’explique pas facilement, mais l’escalateur, le tapis roulant va vers le haut. Celui qui apprend l’anglo-américain a très vite l’impression que ça ira un peu mieux demain. Il y a là de l’illusion mais il y a une Californie de la langue, une espèce de rêve de l’Eldorado à l’intérieur de l’anglo-américain. Dans certaines autres grandes langues européennes, en ce moment, c’est plutôt le coucher du soleil. »

bgiansetto@orange.fr

(photo Jacques Baudrier) 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s