« Comme des chiens »

NEW YORK-PARIS – Marthe, infirmière dans une institution du Bronx, est originaire de Côte d’Ivoire. Elle rentre au pays en passant par Paris. Ma compagne de voyage n’est pas retournée à Abidjan depuis plusieurs années, ayant peu d’argent et guère de vacances. Mais, elle a en assez de travailler tout le temps : « En Amérique, on vit comme des chiens« , me dit-elle dans son français au joli accent ouest-africain. « En Amérique, on vit uniquement pour travailler« , ai-je déjà entendu dire de la part d’autres immigrants à New York. Elle quitte son appartement du Bronx le matin à 7h et n’est pas de retour chez elle avant 22h. Elle affirme travailler couramment deux semaines d’affilée avant de bénéficier de deux jours de repos.

Elle a pris ses cliques et ses claques, s’est offerte trois mois de congé, dont la majeure partie sans solde, et a décidé d’aller voir sa famille et ses amis en Côte d’Ivoire et en Europe. Elle profite de l’accalmie régnant dans son pays, tout en craignant que l’élection présidentielle prévue cet automne ne remette le feu aux poudres. Elle dit : « Ils veulent absolument faire des élections« , sur le ton de celle qui trouve que ce n’est vraiment pas la bonne solution dans un pays comme le sien.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s